fbpx
Journal intime

Les hétéros sont des lesbiennes comme les autres…

Sortir avec une hétéro, est-ce une bonne idée ?

tattoo fuck heart fingerUn jeu de dupe ? Une révélation ? En tout cas, nous sommes toutes d’accord pour dire que ça passe ou ça casse !

On a toutes rêvé un jour de chevaucher une licorne. Nous les lesbiennes, on imagine parfois les filles hétéros comme des êtres inaccessibles vivant dans un monde parallèle… Et bien les filles, pas tant que ça. Et je sais de quoi je parle !

Déjà arrêtons avec l’adjectif « hétéro » qui est assez réducteur.

On aime les filles, point. TOUTES les filles. Qu’elles aiment les gars et/ou les filles, qu’importe. La différence ? Le challenge, l’excitation de lui faire redécouvrir son propre corps. Je vous vois déjà sourire derrière votre écran : N’ai-je pas raison ?

Bon, on ne va pas se mentir, c’est tout de même risqué, et c’est peut-être ça qui nous attire dans le fond. On est toutes passées par un processus d’acceptation plus ou moins long de notre sexualité : Le regard des autres, l’annonce aux parents, la première petite amie, etc… La fille de l’autre rive, souvent, ne s’est pas posée ces questions-là. Le chemin lui est apparu comme une évidence (ou presque…). Jusqu’au jour, où l’on arrive avec nos promesses de Nouveau Monde et de Nirvana encore jamais atteint… forcement ça chamboule tout, forcement ça interpelle.

Tout n’est finalement pas qu’une question de courage. C’est plutôt une question de moment. Certaines d’entre vous, on déjà quitté leur mari pour vivre enfin ce qu’elles ont toujours voulu vivre. D’autres aiment naviguer sur le fleuve du désir sans pour autant s’amarrer sur une rive. Je pense surtout à celles qui ont décidé de vivre enfermées dans une histoire qui ne leur ressemble plus, de peur de quitter cette zone de confort, de devoir expliquer aux enfants que maman aime toujours papa mais différemment.

Pour résumer : L’Amour est complexe. Aussi complexe que passionnant. Lesbiennes, bi, hétéros, vivez vos expériences mais protégez-vous. Je regrette peut-être de ne pas m’être assez protégée et d’en avoir autant souffert. Et vous ?

11 Comments

  • Pauline
    19 octobre 2018 at 9 h 50 min

    Tant de femmes n’arrivent pas à tout plaquer à cause du regard des autres. Malheureusement la plupart passent certainement à côté de l’histoire de leur vie. Je suis sortie avec une hetero il y a 5 ans elle n’arrivait pas à quitter son mec et puis le jour où elle l’a fait malheureusement j’étais déjà recasée et c’était trop tard.

  • Jessica
    20 octobre 2018 at 9 h 27 min

    Je vis une histoire, avec une femme « hétéro ». Elle voulait essayer et je me suis dévouée lol pour lui faire découvrir. J’étais célibataire depuis peu, elle me plaisiait beaucoup donc ça me convenait. Mais rien ne s’est passé comme prévu. Notre rencontre l’a chamboulée. Quelque chose de fort est passé entre nous. Nous nous sommes revues et elle a voulu qu’on se mette ensemble. J’ai accepté, avec la peur au ventre. Je vis lw présent en essayant de me protéger. Puis, j’essaye de la freiner à chaque fois qu’elle s’emballe. Mais il va falloir que je me décide… Je ne peux pas continuer à freiner…

  • Isabelle
    21 octobre 2018 at 9 h 56 min

    Sujet intéressant et plein d’ouvertures….je vais continuer à naviguer sur ton site et lire tes textes. Je te donnerai mon avis ultérieurement 👍

  • Karoll
    27 octobre 2018 at 12 h 31 min

    Mon premier bisou était avec une fille de mon école… Mais je n’ai jamais voulu décevoir ma famille et je suis donc sortie qu’avec des hommes. Ai je été réellement heureuse ? Non… J’ai attendu mes 47 ans pour me pencher sérieusement sur la question. Je vivais avec un homme depuis plus de 20 ans et nous élevions nos 4 enfants ensemble. Je n’ai jamais manqué de rien mais mon existence était fade et je me sentais insignifiante. Je ne lui ai jamais caché mes tendances homo… et bien sûr, j’ai essayé « pour voir ». Bien que ma première véritable expérience ait confirmé ma tendance, ce n’était pas la bonne personne. .. et le papa était toujours derrière moi… J’avais donc pris la décision de m’arrêter là et de vivre avec lui, même si mon amour pour lui avait changé et que je refusais ses avances… »pour les enfants ». Seulement la vie vous rattrape et une seconde femme est entrée dans ma vie. En tous points celle que j’espérais. .. Aujourd’hui, je dois prendre des décisions importantes, tout en sachant que je ne souhaite en aucun cas blesser qui que ce soit… L’amour pour le père de mes enfants est réel et sincère mais l’amour avec ma « femme » est vrai, puissant et me donne envie d’affronter la vie, que je n’avais plus envie d’affronter. Reste à trouver un bon équilibre à tout ça !

  • Ricard
    30 octobre 2018 at 20 h 36 min

    Toutes les femmes heteros avec qui je suis sortie sont revenues vers les hommes… souffrance, injustice… jeu de dupes… plus de femmes heteros pour moi

  • Émilia P.
    13 novembre 2018 at 15 h 11 min

    Règle numéro 1 : Ne jamais sortir avec une hétéro en couple avec un homme. Une hétéro à la rigueur why not… mais sinon c’est la m**de assurée !!

  • Cindy
    17 novembre 2018 at 13 h 19 min

    J’adore ton texte ça me fait penser à ma situation : Une hétéro (entre parenthèse) parce qu’elle est tombée folle amoureuse de moi, n’arrêtait pas de vouloir me voir, m’écrire. Maintenant, on est ensemble mais elle n’a pas encore dit à ces proches qu’elle etait avec moi. Je pense que c’est bien de se protéger mais pas trop. J’imagine souvent qu’elle repartira avec un homme un jour. Ce n’est peut être pas si bien de trop se protéger et il faut des fois se laisser aller et profiter du moment présent aussi.

  • Cindy
    17 novembre 2018 at 14 h 15 min

    Ça me fait un peu penser à ma situation. Je comprends exactement que tu veux te protéger et que tu essayes de la freiner je fais pareil aussi.

  • Lucky Luke
    13 décembre 2018 at 16 h 05 min

    Trop bien dit !!!

  • Mimoune
    17 mars 2019 at 9 h 07 min

    Je pense que toutes femmes dites hétéro a cette pulsion ou cette envie d embrasser voir même de coucher avec une femme , par curiosité… au début et puis certaine chose change …
    Je pense que toutes les femmes on une part de lesbianisme en elle en tout cas pour les hétéros …

  • virginie
    17 mars 2019 at 9 h 16 min

    Bonjour élodie,
    je suis impatiente de lire votre livre.
    Je fais justement partie de ces femmes…
    j’ai toujours été en couple avec des hommes, mais justement, un homme m’a fait découvrir que j’était pas faite pour ce genre de relation et que j’étais soit bi, soit lesbienne.
    C’était une évidence, après tant d’années et tellement de choses qui étaient vraiment évidente à mes yeux, et refoulée depuis tant d’années.
    Aujourd’hui j’ai envie de rencontrer une femme, LA femme qui me fera connaître cet amour différent.
    Il n’est pas évident de conquérir le cœur d’une femme sans savoir à l’avance si celle-ci répondra à votre signe.
    Je ne sais pas comment m’y prendre, je suis un peu dans ma bulle, j’attends…

    Merci beaucoup élodie pour ce texte qui me parle

    Virginie

Leave a Reply