0
Journal intime

Partir avec elle

elodie garnier et sara à paris tour eiffeil

Direction Paris, la ville de l’amour !

Été 2016, cela fait déjà trois mois que nous entretenons une liaison interdite Sara et moi. Nous avons une terrible envie de nous retrouver loin de tout, l’espace de quelques jours. Afin de pouvoir s’échapper, nous avons monté tout un stratagème…

L’homme avec qui elle partage ses nuits, jaloux et possessif, a difficilement accepté cette escapade entre “meilleures amies”, de peur qu’elle ne rencontre un autre homme (blague).

Sara est dévouée à sa famille et ne s’accorde pas beaucoup de temps. Elle n’a d’ailleurs que très peu d’amis et n’est jamais partie avec d’autres personnes que son futur époux et ses enfants : Jamais pris le train, jamais pris l’avion, jamais vu Paris.

Je crains de m’attacher encore plus à elle après ça, mais elle insiste pour partir. J’accepte.

Ce sera notre week-end à nous. Allons voir la tour Eiffel ! S’te plaît

Je me dis que c’est peut-être l’occasion de lui faire découvrir tout un pan de mon ancienne vie.

elodie garnier sara week end paris tour eiffelDormir avec elle, le rêve !

Petit hôtel de charme près de Montmartre, restaus, balades, nous avons joué les parfaites touristes ! Au pied de la Tour Eiffel, elle m’embrasse et nous prenons un bateau-mouche sur le bord de Seine. Elle a envie de moi et me le souffle à l’oreille. Ça m’excite. Je suis mal à l’aise, nous ne sommes pas seules. Pour changer de sujet, je lui montre Notre Dame de Paris. Elle me lance de façon effrontée  : “C’est là qu’on va s’marier ?”. Je l’avoue cette petite phrase dite sans réfléchir va me travailler pour le reste du week-end : et si finalement, elle annulait son mariage ? Et si, enfin, elle acceptait qui elle est…

À Paris, je découvre une autre femme, LIBRE et rayonnante. Elle me prend par le cou, m’embrasse, me câline publiquement. Le regard des passants glissent sur elle comme de l’eau. On est enfin un couple, un vrai.

De retour à l’hôtel, on fait l’amour sous la douche pendant près d’une heure. On finira sur le lit aux petites heures de la nuit. Je m’endors contre ses seins ; elle se réveille contre les miens. Cette intimité pour la première fois partagée reste un souvenir merveilleux. L’un des plus beaux de notre histoire.

Retour à la réalité.

Dans le train du retour, elle me confie que son mec ne lui a à aucun moment manqué et que le retour à la réalité va être cruel. Je ne dis rien. Je regarde les paysages qui défilent à la fenêtre. Elle ignore que je manque déjà d’elle. Je n’arrive pas à profiter de l’instant présent. Je suis déjà à l’heure de la séparation.

Elle va retrouver ses enfants, je n’ai personne à retrouver.
Je vais devoir à nouveau la partager. Cette idée m’est insupportable après l’avoir eu pour moi seule durant deux jours.
La réalité est finalement comme un camion de vingt tonnes pris à contre-sens sur une autoroute :

Je n’en sors pas indemne.

 

Ce que tu pourrais aussi aimer

19 Commentaires

  • Répondre
    Élodie
    24 novembre 2018 at 9 h 22 min

    C’est malheureux, mais en te lisant je realise, ce que ma Clemence a du vivre au début.
    Je retrouvais ma fille , et elle se retrouvais face a elle, dans l’attente de la prochaine fois. Je me sentais bloqué dans cette maison, car je ne cessais pas de penser a elle. Je sais qu’elle a était blesser ,et qu’elle a pris beaucoup sur elle. Cette période a été douloureuse, et ce n’était que le début des passages difficiles…

  • Répondre
    Véro
    24 novembre 2018 at 11 h 57 min

    Magnifique texte comme d’habitude envie d’avoir le livre pour le dévorer.bisous Elodie

  • Répondre
    Virginie
    24 novembre 2018 at 17 h 42 min

    C est dur de partager celle qu’on aime avec quelqun d’autre… mais ce qui est encore plus dur c est de se rendre compte que tu ne l’aura jamais entière,rien que pour toi et ne pas pouvoir la serrer dans tes bras infiniment. ..c est cruelle n est ce pas.. c est a ce moment la qu on se sens vraiment seule..hâte de lire la suite..😊 tu as une très belle écriture elodie. .❤️👏🤩

  • Répondre
    Sandra
    24 novembre 2018 at 17 h 56 min

    C’est très bien écrit sa donne envie de lire la suite 💖

  • Répondre
    FEF
    24 novembre 2018 at 18 h 06 min

    L’amour est un beau sentiment il peut faire beaucoup de bien et de mal, mais peut-on vivre sans aimer? Merci Elodie Garnier pour ce beau témoignage car il n’est pas facile de dire JE T’AIME ou JE NE T’AIME PLUS sans laisser un petit peu de soi-même entre les mains de l’autre.

  • Répondre
    Laeti
    24 novembre 2018 at 18 h 07 min

    C’est tellement ça…

  • Répondre
    Linda
    24 novembre 2018 at 18 h 15 min

    Whaou ce fut un plaisir partagé entre vous 2 le temps d un we dur de retour a la réalité
    Hâte de lire la suite et vivement la publication de ton livre tout tes extraits sont super j ai encore plus envie de lire ton histoire tu as une belle façons d ecrire on vie ton histoire a travers toi merci Élodie

  • Répondre
    suzanne
    25 novembre 2018 at 9 h 42 min

    J’ai vécu cette histoire…j’ai une idée de la suite.

  • Répondre
    Anaïs Petit
    26 novembre 2018 at 8 h 16 min

    J’ai hâte d’acheter le livre pour connaître en détails votre week-end ! Je suis sûr que ce devait être deux jours inoubliables. Je sais ce que c’est que de partir avec l’être aimée. Quelle sensation de bien être. Ça devait être puissant…. le retour à la réalité par contre a dur faire mal c’est sur ! En tout cas à te lire on sent bien l’osmose parfaite 😍

  • Répondre
    Béatrice
    27 novembre 2018 at 11 h 42 min

    Plus je te lis et plus j’ai envie d’être à samedi prochain pour lire ton prochain texte ! C’est super ce que tu écris, moi je suis fan !

  • Répondre
    Eleanore J.
    27 novembre 2018 at 15 h 51 min

    quelle chance avait elle de partir avec toi. Je suis sûr qu’elle doit garder un souvenir inoubliable de votre séjour, je reverai qu’on prenne soin de moi pareil 😔 qu’on m’emmène à paris… je n’y suis jamais aller non plus. elle a eu beaucoup de chance ta sara

  • Répondre
    Juliette
    27 novembre 2018 at 20 h 50 min

    Pressée de lire votre week end en détails 😍😍

  • Répondre
    Linda
    29 novembre 2018 at 9 h 00 min

    On a envie de se plonger dans votre histoire ! J’espère une happy end dans le roman 😍

  • Répondre
    Delphine
    6 décembre 2018 at 16 h 08 min

    Ce genre de week end tellement intense qu’on s’en souvient toute notre vie. Merci de nous avoir fait partager ce moment Inoubliable ♥️

  • Répondre
    Lucky Luke
    13 décembre 2018 at 16 h 10 min

    J’aimerais être a la place de Sara 😍😍😍😍😍

  • Répondre
    Angélique
    21 décembre 2018 at 8 h 39 min

    Quel beau week-end 😍 Ça a du être magique !! Vous êtes ensemble aujourd’hui ?? L’amour a t’il était plus fort ? J’espère trop que oui. Bisous à toi Elodie

  • Répondre
    L'enfer, c'est les autres... - Site officiel de Elodie GARNIER - Auteur
    19 janvier 2019 at 0 h 15 min

    […] vivre pour ELLE et non à travers ceux qui l’entourent. Quand nous sommes parties en week-end à Paris, seules, loin de tout, elle était LIBRE ! Ici, elle est leur […]

  • Répondre
    Cali
    5 avril 2019 at 16 h 16 min

    Wah quel week end !! Je suis sûr que tu manques à Sara

  • Répondre
    Anne
    17 avril 2019 at 18 h 56 min

    Magnifique jai chaque fois la chair de poule en te lisant

Laisser une réponse