fbpx
témoignages

Meryl nous raconte

Méryl, 44 ans – Ambulancière.

Mariée à un homme depuis vingt ans, j’ai pris la décision de divorcer en 2016. Je ne supportais plus la routine et j’avais un manque constant “d’éclat” et de surprise dans ma vie. Ce fut une décision très difficile à prendre, j’avais peur des conséquences, peur de me retrouver seule et surtout peur que mes quatre enfants m’en veuillent. Finalement avec le recul, je sais que j’ai pris la bonne décision.

Bien sûr, la rupture a été compliquée. C’est toujours pesant de quitter une maison avec des souvenirs et de quitter quelqu’un après autant d’années de vie commune. Le divorce prononcé, je me suis installée dans un appartement dans une jolie résidence. C’est là que j’ai fait la connaissance de ma voisine du dessus, Sonia.

Sonia a perdu son mari dans un accident de moto et n’a jamais refait sa vie depuis. La solitude nous a rapproché. Nous avons vite pris l’habitude de se retrouver, chez l’une et l’autre pour prendre le café ensemble. Elle était mon plus grand soutien dans cette phase de ma vie.

J’ai eu mon premier orgasme à 42 ans… dans les bras de ma voisine.

Le soir de ses quarante ans, nous avons décidé de passer la soirée ensemble. On avait préparé des tapas maison et quelques bonnes bouteilles de vin. Nous nous sommes installées toutes deux sur le canapé du salon.

6h17, j’ouvre un œil, j’aperçois depuis la chambre ouverte sur le séjour, une bouteille vide sur la table basse, la lampe du salon encore allumée, mes converses laissées à l’abandon sur le parquet… Je ne sais même plus l’heure qu’il était, quand ça a dérapé, ni comment ça s’est passé, ni qui a réellement commencé.

Je revois juste nos corps nus, fébriles, ma bouche cherchant la sienne, ses mains s’agrippant aux miennes. Sonia et moi avons fait l’amour, toute la nuit. Aussi simplement et naturellement que ça. Aussi formidablement que ça. Pour la première fois de ma vie, j’ai joui. Pendant des années, j’ai cru que les joies du sexe étaient réservées aux autres… Ce matin-là, troublée et heureuse de l’être, j’ai su que je m’étais trompée et que j’étais peut-être en train de tomber amoureuse de Sonia.

Jusqu’à ce jour, je me sentais complètement hétéro. Jamais je n’aurais imaginé une seule seconde éprouver du désir pour une personne du même sexe. Depuis cette nuit-là, Sonia et moi sommes en couple et nous sommes très heureuses.

 


Vous êtes homo, bi, hétéro ? Vous avez déjà eu une expérience avec une femme ?

Envoyez votre témoignage à contact[@]elodiegarnier.com afin qu’il soit publié sur mon site !

Retrouvez tous les autres témoignages ici.

PAS DE COMMENTAIRE

    RÉPONDRE