fbpx
témoignages

Virginie nous raconte

Virginie, 44 ans – Atsem.

témoignage lesbienne hétéro virginieIl y a 17 ans, alors que ma fille n’avait que 10 mois, mon mari m’a trompée avec une de ses collègues de travail. Je l’ai appris après 5 mois de relation en tombant sur un mail qu’il avait laissé ouvert sur son ordinateur. Bien sûr, comme tout adultère cela a cassé quelque chose entre nous. J’aimais mon mari, je lui ai pardonné ses erreurs pensant que la confiance reviendrait. Mais on a beau recoller les morceaux, il y aura toujours des fissures…

Par amour, pour ma fille et pour le regard de la famille, je ne l’ai pas quitté. Le temps est passé, on s’est enfermé tous les trois dans une sorte de routine : le travail, la vie de famille, la maison à gérer et un homme assez indépendant, préférant les soirées foot avec les copains. Pendant onze années voilà à quoi s’est résumé mon quotidien.

Une rencontre qui a changé ma vie.

Au printemps 2013, pendant l’EVJF d’une super copine, je rencontre une jeune femme de 10 ans ma cadette au prénom de Marie-Lou. J’ai 38 ans, elle 28. Une petite nana brune, très jolie. Je profite de la journée, fais la fête le soir même chez la future mariée. Nous sommes une quinzaine de femmes, la soirée est bien arrosée et on se marre toutes autour de musique et de jeux que la témoin avait soigneusement préparé. Mais alors que je fume seule ma clope à l’arrière de la villa vers 2h du matin, Marie-Lou me rejoint. Nous discutons un bon moment. Elle s’intéresse à moi, me questionne sur ma vie. Le feeling passe super bien.

Je fais tomber mon briquet au sol, elle s’abaisse pour le ramasser, moi de même. Quand on se retrouve nez à nez accroupies, elle me fixe droit dans les yeux. À ce moment-là, une sensation nouvelle m’envahit. Elle le ramasse la première, se redresse et me dit “tiens” en ne me lâchant pas du regard. Elle s’approche de moi et m’embrasse. Je me suis laissé prendre au jeu, je ne l’ai pas repoussé. L’alcool aidant à ne plus réfléchir, je me suis complétement laissé porter par ce baiser et j’ai véritablement aimé ça.

Jusqu’ici, je n’avais jamais eu aucune attirance pour une femme, ni même penser un jour flirter avec quelqu’un d’autre que mon mari. Je me pensais fidèle à 200%, je suis quelqu’un qui ne comprenait à l’époque pas l’infidélité et qui ne la tolérait pas. Mais ce soir-là, je ne l’explique pas, j’ai craqué.

Marie-Lou m’a complétement envoutée.

Depuis cette nuit-là, nous avons entretenu une relation intense et secrète pendant 11 mois. Elle m’a fait découvrir le sexe entre femmes et m’a fait revivre une seconde jeunesse. C’était une belle jeune femme, bourrée de talent, une artiste. Elle était belle, intelligente, très intentionnée, protectrice, rigolote, la femme parfaite ! Malgré le fait que j’ai aimé mon mari, je suis tombée amoureuse de Marie-Lou. C’était quelqu’un d’extraordinaire, qui m’a fait découvrir un tas de choses… Mais je n’ai pas assumé cette nouvelle relation. Je ne voulais pas imposer ça à ma fille. Aujourd’hui, je me dis, qu’elle aurait compris.

Marie-Lou était jeune et très amoureuse de moi et j’ai pris peur, j’étais remplie de culpabilité aussi… J’ai fini par rompre un soir par SMS. Je sais, c’était nul de faire ça, je m’en veux encore aujourd’hui d’avoir rompu de cette façon, si brutalement. J’ai eu peur d’affronter celle qui faisait battre mon cœur, j’ai préféré fuir lâchement…

J’ai coupé les ponts du jour au lendemain. Je suis retournée à ma vie de mère et d’épouse en pensant à elle jour et nuit durant plus de deux ans. J’ai énormément souffert de son absence et j’ai eu beaucoup de mal à me remettre de cette rupture. J’ai malgré tout continué ma vie… Je ne me voyais pas imposer un divorce à ma fille en pleine crise d’adolescence. Je me devais en tant que maman de sacrifier les sentiments que j’éprouvais au fond de moi pour le “bien” de ma famille. Pendant 5 ans, je n’ai eu aucune nouvelle de Marie-Lou.

Le blog de Elodie Garnier a été pour moi révélateur.

J’avoue ne jamais avoir oublié Marie-Lou. Un samedi, j’étais à la maison, j’ai pris mon ordi et j’ai fait des recherches sur Internet. Je cherchais des témoignages de femmes hétéros ayant eu une expérience lesbienne et je suis tombée par hasard sur www.elodiegarnier.com, quel bonheur ! J’ai été surprise, mais rassurée de voir que je n’étais pas un cas isolé. Je me suis sentie comprise et ça m’a aidé a accepter le fait que j’ai été amoureuse d’une femme un jour dans ma vie.

Je me suis mise à lire les articles les uns après les autres et je suis tombée sur Pourquoi s’excuser. Cet article m’a fait prendre conscience que j’ai été LÂCHE avec Marie-Lou, je l’ai quitté sans même m’excuser. Je n’ai pas pensé à la douleur que je lui ai infligé. Je m’en veux encore plus aujourd’hui. Cet article m’a en quelque peu remis les pendules à l’heure et a fait remonter des souvenirs à la surface.

J’ai fait des recherches pour la retrouver.

N’étant pas très à l’aise avec l’informatique, j’ai tenté de retrouver la trace de Marie-Lou sur les réseaux sociaux. J’avais un compte Facebook que ma petite sœur m’avait créé il y a pas mal d’années, mais je ne l’ai jamais vraiment utilisé. Je dois avoir 21 amis dessus, si c’est pour vous dire. C’est pas trop mon truc ces choses là. J’ai retrouvé le mot de passe et par curiosité, j’ai tapé son nom. Et là, tout mon être a tremblé. Mon cœur battait à 1000 à l’heure. Je pensais mon amour pour elle éteint depuis toutes ces années. Mais de retomber sur ses photos 5 ans après a réveillé en moi des sentiments enfouis.

Elle a aujourd’hui 34 ans et j’ai découvert via Facebook qu’elle a eu un petit garçon. Je ne me suis posé aucune question, je lui ai envoyé un message privé pour prendre des nouvelles et j’ai osé lui dire que je ne l’avais jamais oublié. Elle m’a répondu quasi spontanément et m’a demandé mon numéro pour m’appeler. Depuis, on se parle très régulièrement.

Un nouveau départ, une deuxième vie.

Ma fille est partie à Lille pour ses études en septembre dernier et je suis en instance de divorce avec mon mari. Ça fait quelques temps déjà que ça n’allait plus entre nous, il était temps que nos chemins se séparent. J’ai attendu beaucoup de temps. Parfois je regrette de ne pas avoir sauté le pas plus tôt, mais je n’étais probablement pas prête à l’époque. Je ne sais pas, si je suis hétéro, bi ou homo, je ne me pose pas la question. En revanche une chose est sur, j’aimerais revoir ce grand Amour au nom de Marie-Lou… Après notre rupture, elle est partie vivre à 200kms pour pouvoir m’oublier m’a-t-elle dit. Aujourd’hui elle est célibataire, elle est restée trois ans avec une fille et a eu un petit garçon. Elle m’avoue ne m’avoir jamais oublié non plus et veut reprendre notre histoire là ou elle s’était arrêtée.

On doit se revoir dès que mon divorce sera prononcé, j’ai hâte. Il y a cinq ans, je pensais que rester auprès de ma famille était la meilleure solution pour le bien de tout le monde. Aujourd’hui, je me dis que ce n’était pas forcément bien de “faire semblant”. J’ai eu une grande discussion avec ma fille qui vient de fêter ses 18 ans et elle m’a dit “Maman tu aurais du quitter papa avant. Je sentais bien qu’il n’y avait plus d’amour entre vous. J’aurais accepté ton changement de vie parce que tout ce qui m’importe c’est que tu sois heureuse et tu ne l’étais pas, tu essayait simplement de t’en convaincre“.

A 44 ans, j’ai l’impression de commencer une nouvelle vie, je suis (enfin) épanouie !

Merci à toi Elodie pour ton dévouement, pour ce joli blog et merci de nous laisser prendre la parole 😉

 

Photo non contractuelle.

Vous êtes homo, bi, hétéro ? Vous avez déjà eu une expérience avec une femme ?

Envoyez votre témoignage à contact[@]elodiegarnier.com afin qu’il soit publié sur mon site !

Retrouvez tous les autres témoignages ici.

5 COMMENTAIRES

  • Laetitia
    18 mai 2019 à 9 h 28 min

    J’espère que votre amour durera à l’infini je vous souhaite tout le bonheur du monde

    RÉPONDRE
  • Queval
    18 mai 2019 à 9 h 34 min

    Bonjour,
    L’histoire de virginie est tout simplement magnifique je me suis plongée dedans sans vouloir que l’histoire s’arrête sois heureuse profite virginie

    RÉPONDRE
  • Roy
    18 mai 2019 à 15 h 17 min

    Je te souhaite plein de bonheur dans cette nouvelle vie . Merci pour ton très jolie témoignages.

    RÉPONDRE
  • aurore sibret
    28 mai 2019 à 22 h 52 min

    Magnifique témoignage plein de bonheur à vous

    RÉPONDRE
    • Hélène
      16 août 2020 à 17 h 10 min

      Un grand merci pour votre témoignage très touchant.
      Je vous souhaite beaucoup de bonheur et d’amour dans votre nouvelle vie.

      RÉPONDRE

RÉPONDRE